20/09/2011

Groupe Micropole : résultats semestriels 2011 en forte hausse

Résultats semestriels 2011 en forte hausse 
 
Chiffre d’affaires en croissance de près de 15 %
Progression de 50 % du Résultat Net

 

 

En millions d'euros - Norme IFRS (*)

30 juin 2011

30 juin 2010

Chiffre d'affaires

58.1 50.7

Résultats opérationnels courant

2.8 2.6

En % du CA

4.9% 5.1%

Autres produits et charges opérationnels

(0.1) (1.1)

Résultats opérationnels

2.7 1.5

Impôts et Charges financières

(0.8) (0.2)

Résultat net

1.9 1.3

 (*) Chiffres audités

 

 

Conformément à ses anticipations, le groupe Micropole a enregistré durant le premier semestre 2011 une nette Progression de son chiffre d’affaires et une forte croissance de son résultat net. Le groupe atteint donc pleinement ses objectifs sur ce premier semestre 2011 et reste confiant pour l’activité du deuxième semestre. 


Chiffre d’affaires et activité commerciale

 

Micropole a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 58,1 millions d’euros au premier semestre 2011, soit une croissance de près de 15 % par rapport au premier semestre 2010. À données comparables, la croissance est de 9,1 %, croissance qui s’appuie sur le dynamisme de toutes les activités du groupe, à savoir la Business Intelligence, le  e-Business (sites de e-commerce, développement d’applications web, …) et l’ERP. La demande sur  la Business Intelligence est soutenue, et plus particulièrement en ce qui concerne les solutions de pilotage budgétaire et financier, domaine sur lequel Micropole est leader en Europe.


Cette performance s’accompagne par ailleurs d’une répartition équilibrée entre les différentes zones géographiques, l’international représentant maintenant près de 25 % du chiffre d’affaires global. 

 

Ce semestre aura été également marqué par un fort investissement sur le recrutement et la fidélisation de nos collaborateurs afin d’atteindre les objectifs ambitieux de croissance que s’est donné Micropole, dans un contexte récurrent de forte pénurie de compétences. Ainsi, tout en maintenant un taux de turnover stable par rapport à la période précédente, plus de 200 nouveaux collaborateurs ont déjà rejoint le groupe sur ce semestre. 


Un résultat net en forte hausse de près de 50 % 
 

Micropole enregistre un résultat opérationnel courant de 2,8 m€ du premier semestre 2011, en hausse de plus de 10 % par rapport à la même période de 2010. Outre les efforts dans le recrutement, le groupe a maintenu ses investissements de notoriété au travers de nombreuses actions de marketing et de communication auprès de ses prospects, clients et partenaires.

 

Le résultat net s’élève à 1,9 m€ en progression de 50 % par rapport à 2010. Le groupe rappelle qu’il avait enregistré en 2010 une provision pour charge  exceptionnelle et non récurrente de 0,9 m€, consécutive au transfert de l’ensemble de ses équipes parisiennes de conseil et d’ingénierie sur le site unique de Levallois-Perret.
 

Enfin, du point de vue financier, les fondamentaux de Micropole restent sains avec une trésorerie stable par rapport à la période précédente de 9,3 m€, et des fonds propres de 54,1 m€. Profitant de sa structure solide, le groupe a par ailleurs procédé à un important programme de rachat d’actions pour un total de 2,5 m€, suivi d’une annulation des actions auto-détenues. 


Perspectives S2 2011
 

Malgré les incertitudes liées à la situation macro-économique actuelle, les prévisions d’activité sur le deuxième semestre 2011 demeurent satisfaisantes à  ce jour. Le Groupe reste évidemment vigilant sur les évolutions de l’environnement économique global.
 

« Nous restons dans une dynamique positive de croissance externe et interne, confortée par notre portefeuille clients, dont la grande majorité est  orientée à l’international, et par nos récentes acquisitions en janvier de la société belge Oasis Consultants, puis en juin celles de la société chinoise Easteq et de l’agence digitale Wide. Nous continuons d’ailleurs à étudier des dossiers d’acquisition d’équipes ou d’entreprises en France, comme à l’international, en phase avec notre stratégie à long terme », commente Christian Poyau, Président-Directeur Général de Micropole.