15/11/2012

Groupe Micropole : un chiffre d'affaires stable à 27.2 millions d'euros (+0.1%)

Micropole : chiffre d’affaires T3 2012
Stable à 27,2 millions d’euros (+0,1 %)
Croissance de 4 % sur 9 mois

 

Micropole, groupe international de conseil et d'ingénierie, spécialisé dans les domaines de la Business Intelligence, de l’e-Business, de l’ERP et du CRM, a réalisé sur le troisième trimestre 2012, un chiffre d’affaires consolidé de 27,2 millions d’euros, stable (+0,1 %) par rapport à la même période en 2011.

Sur les trois premiers trimestres 2012, le chiffre d’affaires consolidé atteint quant à lui 88,5 millions d’euros, en progression de 3,7 % par rapport aux 85,3 millions d’euros réalisés sur la même période en 2011.

A périmètre et taux de change constants, le chiffre d’affaires organique sur le troisième trimestre s’établit à 26,8 millions d’euros, en léger recul de 1,3 % par rapport à la même période en 2011. A périmètre et à taux de change constants, le chiffre d’affaires cumulé sur les neuf premiers mois de l’année s’élève à 85,9 millions d’euros, en hausse de 0,7 %.

Malgré un effet de base défavorable sur le trimestre écoulé (la croissance sur T3 2011 avait marqué une progression exceptionnelle de 22 %), et dans un contexte de ralentissement d’activité observé depuis le mois d’avril en Europe, le chiffre d’affaires de Micropole continue de progresser de près de 4%. Le groupe poursuit sa stratégie de développement en renforçant ses prestations à forte valeur ajoutée -qui restent toutes bien orientées-, en travaillant sur de nouvelles offres, et en cherchant à poursuivre ses opérations de croissance externe ciblées.

«Comparativement aux deuxième et troisième trimestres, on peut noter depuis la fin du mois de septembre 2012, une légère amélioration de notre activité, laissant entrevoir un début de reprise sur le quatrième trimestre 2012. Les perspectives sur 2013 sont toujours très difficiles à évaluer. Cependant, les prestations de conseil et d’intégration orientées Métier, ainsi bien-sûr que le développement à l’international, resteront sans aucun doute les leviers de croissance sur lesquels nous continuerons de nous appuyer», commente Christian Poyau, Président-Directeur Général de Micropole.